4 juillet 2009

kika

Quatre juillet, quatres juillets.
C'est marrant dit comme ça.
Soleil assez taré en ce moment, faut dire.

Luco, la campagne, bastille.







5 commentaires:

  1. la vache the cow mais bastille quoi! tu gères de mieux en mieux les espaces faut que j'm'y mette moi j'ai du talent à rattraper! et la tremblotance se fait de plus en plus artistique! enfin, comme l'autre jour, celui que je préfère c'est la paire de petons sur tissu à carreaux

    RépondreSupprimer
  2. Super ces obs thomas !
    Avec les valeurs là, ça le fait trop ! Celle des chaussures, impec !

    RépondreSupprimer
  3. Humm ca déchire bien comme dit l'autre y'a eu du level up vénère! les cadrages, les compos le trait tremblotant le lux est frais au niveau du trait et la gestion de l'espace, ptetre une shyntéhtisation un peu brusque sur les arbres, mais c'est discutable c'ets pour critiquer je kiffe vaiment! Les pieds aussi sont bien cool, le bastille est bien frais également je reconnais l'endroit héhéhé faudrai se faire une session croquis en ce moment j'ai bien envi de tapé du paysage... bonne turie...

    RépondreSupprimer
  4. guitty - merci meuf!

    joel - ah yes merci gars

    victor - gros gros plaisir de ta part
    je suis vraiment d'accord pour les arbres du luco, tu nes pas le seul a le dire.
    pour la session croquis ma foi pourquoi pas! je vais partir pour les vacances là mais a l'occasion ce serait sympa
    enfait j'ai bien envie de faire des dessins de paris comme les tiens, avec le monde, ca parle cest genial.

    RépondreSupprimer
  5. c'est classe comme tout, ce qui se passe en ce moment sur ce blog !

    RépondreSupprimer