13 août 2013

Gros racing

J'essaie de ne pas relâcher l'observation.
Franches dérives, du Dessiner Club au grand prix à bille.

4 commentaires:

  1. haha, c'est marrant de reconnaitre des gens qu'on connait.. ^^ toujours aussi bon et en bleu clair c'est chouette aussi :)

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme22:46

    quote : "Le dernier jour de juillet.
    J'ai décidé qu'août serait offert à la couleur, j'ai un petit peu peur."
    Hum... just sayin' :D
    Excellent travail sinon comme d'hab, même si je préfère nettement tes illustrations finies à tes dessins d'observation.

    RépondreSupprimer
  3. Il y a de la prod' là, et en plus pendant que la guerre du Gros Racing battait son plein, nice job.

    RépondreSupprimer
  4. Jules, coolos !

    Anonyme, ah lala...
    L'objectif, c'est de revenir à l'aquarelle. Merci !

    Sean, mine de stylo bille de rien, quand on est lancé, ça prend.
    En même temps, six heures racing, ça laisse son temps.

    RépondreSupprimer